24 février 2020

Ça alors

L’État lance le paiement des impôts chez le buraliste

Taxe d’habitation, contravention, cantine scolaire : il est désormais possible de payer ses factures de services publics dans des bureaux de tabac. Le système, lancé aujourd’hui dans 10 départements, doit être progressivement généralisé d’ici le 1erjuillet. Selon le ministère de l’Action et des Comptes publics, le but est de simplifier la vie des contribuables avec un « service de paiement direct plus accessible » et de recentrer les missions des agents de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). Le syndicat FO-DGFiP dénonce la « privatisation » d’un service public et redoute la disparition de « 1 200 trésoreries et, avec elles, des dizaines de milliers d’emplois ». Face à la baisse des ventes de cigarettes, l’État a signé en 2018 un accord avec la Confédération des buralistes pour aider financièrement la profession à diversifier ses activités.