27 février 2020

C'est leur avis

L’OMS a un pouvoir trop limité

Alors que l’épidémie de Covid-19 continue de se propager dans le monde, Sabino Cassese, ancien juge à la Cour constitutionnelle italienne, estime dans le Corriere della Sera que la coopération internationale doit être renforcée.

« L’Organisation mondiale de la santé ne dispose pas des pouvoirs suffisants pour faire face au coronavirus. Elle peut collecter des études, donner des directives techniques, conseiller, suivre, informer la presse, éduquer la population, éditer des instructions techniques, réglementer la pharmacopée, certifier la qualité des médicaments, donner l’alarme, mais elle doit respecter la souveraineté des États et n’a pas le pouvoir d’intervenir tel un policier de la santé. […] La santé mondiale est trop importante pour la laisser entre les mains des États. Elle est un droit humain fondamental, garanti au niveau international. Les virus, comme les terroristes, ne respectent pas les frontières, même les plus contrôlées. […] La coopération internationale doit être renforcée. » Sabino Cassese