28 février 2020

C'est leur avis

La croissance contre le réchauffement climatique

Dans une tribune publiée par Le Monde la semaine dernière, 1 000 scientifiques appellent à la « désobéissance civile » face au dérèglement climatique et estiment que la croissance économique n’est pas compatible avec sa limitation « à des niveaux acceptables ». L’économiste Gilbert Cette estime au contraire dans le site de débats Telos que la croissance sera nécessaire pour y faire face.

« Il faut espérer que la croissance soit la plus forte possible dans les prochaines décennies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et affronter les risques du réchauffement. […] Le financement incontournable de grands défis est devant nous, et parmi eux celui de la lutte contre les émissions de GES et le réchauffement climatique. Dans le même temps, des attentes fortes se manifestent pour plus de pouvoir d’achat. Si la croissance n’est pas au rendez-vous pour financer ces défis et attentes, c’est non seulement la viabilité environnementale qui sera menacée, mais aussi la stabilité économique, sociale et probablement même démocratique… » Gilbert Cette