29 février 2020

Ça veut dire quoi

Pandémie

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence de l’ONU, a déclaré mercredi que le monde devait se préparer à une « éventuelle pandémie » en raison de la propagation du coronavirus. Il juge « très préoccupante » l’augmentation soudaine des cas en Italie, en Corée du Sud et en Iran, même s’il estime qu’une « analyse des faits attentive et lucide » doit encore être menée. L’OMS explique sur son site qu’« on parle de pandémie en cas de propagation mondiale d’une nouvelle maladie ». Prenant l’exemple de la grippe, elle précise que « l’impact ou la gravité tendent à être plus élevés en cas de pandémie, en partie à cause de la proportion plus importante de la population dépourvue de toute immunité préexistante au virus ». Le directeur général de l’OMS a déclaré mercredi que l’utilisation de ce mot présentait le risque d’amplifier la peur de façon « inutile et injustifiée ». La grippe H1N1 a été la dernière maladie déclarée, en 2009, comme une pandémie par l’OMS. Depuis, cette catégorie n’existe plus dans la nomenclature officielle de l’organisation.