• RetraiteLes députés LREM Hubert Julien-Laferrière et Delphine Bagarry, élus du Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence, ont annoncé hier soir qu’ils quittaient le groupe de la majorité à l’Assemblée nationale. Leur décision intervient après l’annonce samedi par le Premier ministre du recours à l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter le projet de loi pour la réforme des retraites.

    Lire nos explications sur le recours au 49.3
  • Violences sexuellesNeuf femmes sur 10 ayant répondu à une enquête lancée par le collectif féministe #NousToutes disent avoir subi une pression pour avoir un rapport sexuel, selon les résultats publiés aujourd’hui. 96 000 femmes ont répondu au questionnaire diffusé sur les réseaux sociaux. Le collectif a demandé au gouvernement de lancer une enquête représentative sur le consentement.

  • CoronavirusEn France, la Direction générale de la santé, qui dépend du ministère de la Santé, a annoncé le décès d’une quatrième personne atteinte du virus ce matin dans le Morbihan. Il s’agissait d’un homme de 92 ans. Huit ressortissants chinois retournés dans leur pays ont été contaminés par le Covid-19 en Italie, ont annoncé aujourd’hui les autorités de la province chinoise du Zhejiang.

  • IsraëlEn Israël, le Likoud, le parti de droite du Premier ministre, Benjamin Netanyahou, est arrivé aujourd’hui en tête des élections législatives avec 29,3 % des suffrages, après le dépouillement de 90 % des bulletins. Il s’agit des troisièmes élections en moins d’un an, les précédentes n’ayant pas permis la formation d’une coalition gouvernementale. Benjamin Netanyahou doit être jugé pour corruption à partir du 17 mars.

    Lire nos explications sur ces élections.
  • LibyeL’envoyé spécial de l’ONU en Libye, Ghassan Salamé, a annoncé sa démission dans un tweet publié hier soir en invoquant des « raisons de santé ». Nommé en juin 2017, il dirigeait les négociations pour instaurer un cessez-le-feu en Libye. La semaine dernière, il avait tenté d’organiser, en vain, des pourparlers de paix à Genève entre les représentants du gouvernement d’union nationale et les troupes du maréchal Khalifa Haftar, les deux parties en conflit.

    Lire un article des Échos qui fait le point sur le conflit libyen.
  • Crimes de guerreUne commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie a accusé pour la première fois la Russie d’être impliquée dans des crimes de guerre en Syrie, dans un rapport publié hier. Cette commission d’enquête internationale s’appuyant sur des témoignages, des vidéos et des rapports de vol a conclu que les avions russes avaient participé à des « frappes non ciblées » de zones civiles.