5 mars 2020

Ça peut servir

Des conseils pour le développement des bébés

Coucher son enfant sur le dos a réduit de 75 % le taux de mort subite du nourrisson entre 1991 et 1997, note l’Assurance maladie sur son site. Une association de défense des patients avait néanmoins saisi en 2017 la Haute Autorité de santé (HAS), une autorité publique indépendante, pour étudier les risques de déformation crânienne liés à cette position et les conséquences possibles sur le développement du cerveau. Dans une fiche mémo publiée aujourd’hui, la HAS confirme qu’il faut allonger les bébés sur le dos et explique que les déformations crâniennes sont principalement dues à la « limitation de la motricité libre et spontanée du nourrisson ». Pour faciliter son activité motrice lorsqu’il est éveillé, le bébé doit être placé dans un environnement optimal, par exemple sur un tapis ferme au sol avec des jouets autour de lui. Il est préférable d’éviter les arches de jeu et les « mobiles » qui fixent son attention.