• PétroleLe cours du pétrole de Brent perdait ce soir plus de 20 % par rapport à ce matin après la décision de l’Arabie saoudite d’augmenter sa production de pétrole, qu’elle bridait depuis 2016 dans le cadre d’un accord avec d’autres pays producteurs, dont la Russie. Vendredi, la Russie et l’Arabie saoudite n’ont pas réussi à s’entendre sur de nouveaux quotas de production. La décision saoudienne et les craintes des conséquences du coronavirus ont provoqué une forte baisse sur de nombreux marchés boursiers.

    Lire la revue de presse de Courrier international.
  • Arabie saouditeLe prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a fait arrêter vendredi soir trois membres de la famille royale saoudienne, dont le prince Ahmed, frère du roi Salmane, et l’ancien prince héritier Mohammed ben Nayef. Ce dernier avait été écarté de la succession au trône en juin 2017 au profit de Mohammed ben Salmane.

  • L’ei en irakDeux soldats américains ont été tués hier au cours d’une opération contre des cellules clandestines du groupe État islamique (EI) dans le nord de l’Irak, a annoncé aujourd’hui la coalition internationale luttant contre l’organisation djihadiste. Ils sont les premiers soldats américains à mourir dans le cadre de l’opération contre l’EI depuis le mois d’août.

  • Droits des femmesLa secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé hier que le ministre de l’Intérieur avait demandé un rapport à la préfecture de police sur la réaction des forces de l’ordre à une manifestation nocturne de femmes organisée samedi soir à Paris. La maire, Anne Hidalgo, a dénoncé des « violences inadmissibles et incompréhensibles ». Le préfet de police, Didier Lallemant, a mis en cause des « individus ayant pour seul but de provoquer les forces de l’ordre ».