12 mars 2020

Ça alors

À Hong Kong, des robots pour décontaminer les métros

L’entreprise gestionnaire du métro de Hong Kong utilise depuis quelques jours des robots pour nettoyer les trains et stations de cette région autonome chinoise pour éviter des contaminations au coronavirus. Dans un communiqué publié hier, l’entreprise affirme vouloir déployer au total 20 de ces machines, capables de désinfecter des petits espaces difficilement accessibles pour le personnel d’entretien. 129 personnes ont été infectées par le coronavirus à Hong Kong, selon les données collectées par l’université américaine Johns Hopkins. 3 d’entre elles sont décédées, 67 sont encore malades et 59 sont guéries. L’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU, affirme qu’on ne sait pas combien de temps le virus survit sur les surfaces inertes, mais recommande de bien se laver les mains et d’éviter de se toucher le visage, après un contact avec des objets potentiellement infectés.