• ConfinementLa date de la fin du confinement en France est repoussée au 15 avril « au moins », a annoncé cet après-midi le Premier ministre, Édouard Philippe, à la sortie d’un Conseil des ministres. Le conseil scientifique, formé par le gouvernement pour l’aider dans la lutte contre l’épidémie, préconisait dans un avis publié mardi « au moins six semaines de confinement », soit jusqu’à fin avril.

  • Hôpitaux« Il est assez probable que dans les prochaines heures ou dans les prochains jours, il n’y aura plus de lit de réanimation en Île-de-France », a affirmé aujourd’hui le chef du service des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou, Philippe Juvin. Bruno Riou, directeur médical de crise de l’AP-HP, qui regroupe environ 40 hôpitaux pour la plupart franciliens, a demandé ce matin que des évacuations de patients vers des régions moins affectées soient rapidement organisées, comme c’est déjà le cas dans le Grand Est.

    Voir le témoignage de Philippe Juvin.
  • Violences conjugalesAvec le confinement, les violences intrafamiliales, dont les violences conjugales, ont augmenté « de 32 % en une semaine », a affirmé hier soir le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Cette estimation est fondée sur les interventions effectuées pour ce motif après des appels au 17, le numéro de Police Secours. Le gouvernement et l’Ordre national des pharmaciens se sont mis d’accord pour que les femmes victimes puissent désormais donner l’alerte dans les pharmacies.

    Lire l’explication du dispositif dans L’Obs.
  • « corona bonds »La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré hier soir à l’issue d’un sommet européen par visioconférence que plusieurs pays, dont l’Allemagne, refusaient d’envisager l’émission d’emprunts européens mutualisés, surnommés « corona bonds », pour faire face à la crise économique. Les dirigeants de neuf pays européens, dont Emmanuel Macron et l’Italien Giuseppe Conte, avaient réclamé mercredi la création d’un « instrument de dette commun ».

  • IsraëlSeul candidat, Benny Gantz, le principal opposant au Premier ministre Benjamin Netanyahou, a été élu hier soir à la présidence du Parlement israélien avec le soutien du Likoud, la formation du Premier ministre. Abandonnant son ambition de succéder à Benjamin Netanyahou, Benny Gantz a annoncé son intention de participer à la « création d’un gouvernement national d’urgence » pour faire face à la crise sanitaire. Cette position suscite une large opposition au sein de son mouvement.

  • OtagesTrois Français et un Irakien, enlevés à Bagdad, en Irak, le 20 janvier, ont été libérés, a annoncé hier soir la présidence de la République française dans un communiqué. Les otages étaient membres de l’ONG française SOS Chrétiens d’Orient. Les circonstances de leur enlèvement ne sont pas connues.

    Lire l’article de Franceinfo sur leur libération.