31 mars 2020

Ça vaut un clic

Le « Boléro » de Ravel à distance, mais à l’unisson

Privés de salle de concert en raison du confinement, une quarantaine des musiciens de l’Orchestre national de France ont joué à distance, mais à l’unisson, le « Boléro » de Maurice Ravel. Violoniste, clarinettiste ou encore tromboniste, chaque artiste a interprété sa partition avec son instrument, en se filmant à la maison. Grâce à un montage vidéo hors norme, l’Orchestre national de France restitue dans une vidéo publiée dimanche une interprétation sans fausse note de ce classique de la musique de ballet. Avant lui, d’autres orchestres se sont prêtés à l’exercice, comme l’orchestre du Théâtre national serbe avec « Bella Ciao » ainsi que l’Orchestre philharmonique de Rotterdam avec « L’Ode à la joie » de Beethoven.