2 avril 2020

Ça alors

L’impression 3D au service des hôpitaux

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui regroupe environ 40 hôpitaux pour la plupart franciliens, a commencé hier à fabriquer des masques, des pièces de respirateur et des visières de protection grâce à une soixantaine d’imprimantes 3D offertes par le groupe de luxe Kering et installées dans une annexe de l’Hôpital Cochin. L’AP-HP prévoit de fabriquer jusqu’à 3 000 objets par semaine, sous la supervision de trois ingénieurs, selon Roman Khonsari, chirurgien à l’Hôpital Necker. Ailleurs en France, des entreprises et des particuliers possédant des imprimantes 3D sont à l’œuvre pour répondre aux besoins des hôpitaux. L’hôpital de Brest a ainsi reçu 200 visières de protection. En Italie, la start-up Isinnova a conçu des valves en impression 3D pour détourner un masque de plongée Decathlon en masque pour respirateur, à la demande de médecins italiens, et a rendu public les plans de son innovation.