7 avril 2020

Ça vaut un clic

Pulsions humoristiques

« Pourquoi on était heureux quand on était gamin ? » Selon la théorie de l’humoriste Kyan Khojandi, c’est « parce qu’on était tout le temps défoncé » grâce aux endorphines, les hormones du bonheur sécrétées notamment quand on court. Dans son spectacle « Pulsions », il raconte les pulsions sportives découvertes sur le tard, mais aussi les pulsions sexuelles ou les pulsions amoureuses, celles qui donnent l’impression de monter et de descendre sur des montagnes russes. Time Out renvoie vers la vidéo de l’intégralité de « Pulsions » en accès libre, dans un article sur les « six meilleurs spectacles d’humour à mater pendant le confinement ». Si vous êtes devenus accros, il vous en restera donc cinq autres à voir.