10 avril 2020

Ça alors

Des enzymes pour recycler les bouteilles en plastique

Une entreprise de chimie basée à Clermont-Ferrand, Carbios, et le laboratoire Toulouse Biotechnology Institute, ont développé une technologie « hautement efficace » pour recycler le polytéréphtalate d’éthylène (PET), un des plastiques les plus utilisés au monde, notamment pour les bouteilles, selon un article publié mercredi dans la revue scientifique Nature. Ils utilisent des enzymes (des protéines chimiques) pour dégrader les plastiques. La matière créée permet ensuite de fabriquer de nouveaux plastiques. La technologie de Carbios et de l’institut scientifique toulousain permet de dégrader 90 % du PET en 10 heures, selon eux. En 2018, des chercheurs américains et britanniques avaient déjà publié un article sur cette technique, mais leurs enzymes avaient alors détruit une quantité bien moindre de plastique.