• Italie et espagnePlus d’un mois après le début du confinement généralisé de la population, le gouvernement italien a autorisé plusieurs commerces comme les librairies et les magasins de vêtements pour bébé à rouvrir aujourd’hui. Après deux semaines d’interdiction, les autorités espagnoles ont réautorisé hier les activités jugées non essentielles où le télétravail n’est pas possible, comme l’industrie et le bâtiment.

    Lire l’article d’Ouest-France sur l’assouplissement des mesures en Europe.
  • RéinfectionIl n’est pas certain qu’une personne guérie du Covid-19 ne puisse pas être réinfectée, a déclaré hier Mike Ryan, directeur exécutif chargé des programmes d’urgence au sein de l’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU. Elle devrait être « protégée pendant un temps », a-t-il ajouté, mais « on ne sait pas combien ».

  • PétroleLes pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et plusieurs de leurs partenaires, dont la Russie, se sont entendus dimanche pour mettre en œuvre la « plus grande baisse de production de l’histoire ». Cette décision a pour but de contrecarrer la chute des prix du pétrole alimentée par la baisse de la demande liée au confinement d’une part importante de la population mondiale.

    Lire notre article du 14 mars sur l’évolution des prix du pétrole.
  • AmazonLe tribunal judiciaire de Nanterre a ordonné aujourd’hui à l’entreprise de commerce en ligne Amazon de mener une évaluation des risques inhérents à l’épidémie de Covid-19 pour tous ses entrepôts. Il lui a donné 24 heures pour restreindre son activité aux produits alimentaires, médicaux et d’hygiène sous astreinte d’un million d’euros par jour de retard et par infraction constatée. La justice avait été saisie par un syndicat s’inquiétant de la mise en danger des salariés de l’entreprise.

  • Présidentielle américaineLe sénateur du Vermont Bernie Sanders a lancé hier un appel à soutenir l’ancien vice-président des États-Unis Joe Biden, dernier candidat démocrate en lice pour la prochaine élection présidentielle, prévue en novembre. Bernie Sanders, qui a renoncé la semaine dernière à briguer l’investiture du Parti démocrate pour cette élection, a qualifié Donald Trump de « président le plus dangereux de l’histoire moderne » des États-Unis.

  • IncendieUn incendie déclenché le 4 avril dans la zone d’exclusion de Tchernobyl est désormais contenu, a affirmé aujourd’hui le vice-ministre ukrainien de l’Intérieur. Cette zone d’exclusion s’étend sur un rayon d’environ 30 kilomètres autour de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl, victime d’un accident le 29 avril 1986. Les incendies y sont fréquents.