• Plan d’urgenceLe Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé aujourd’hui le versement en mai d’une prime allant de 500 à 1 500 euros pour le personnel des hôpitaux et d’une aide de 150 euros par ménage percevant le revenu de solidarité active (RSA), à laquelle s’ajoutent 100 euros par enfant. Il a également déclaré que le financement du chômage partiel serait porté à 24 milliards d’euros et le fonds de solidarité en faveur des très petites entreprises et des indépendants à 7 milliards d’euros.

  • ÉcolesUne partie des établissements scolaires du Danemark ont rouvert aujourd’hui après avoir été fermés le 12 mars pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. La réouverture de l’ensemble des établissements est prévue pour le 20 avril. Le coronavirus a causé la mort de 309 personnes dans le pays, selon des chiffres mis à jour aujourd’hui par l’autorité de santé danoise.

  • ÉlectionsLa Corée du Sud a organisé aujourd’hui des élections législatives. Les citoyens pouvaient voter à condition de porter un masque, de respecter un mètre de distance entre eux, d’utiliser du gel hydroalcoolique, de porter des gants et de se faire prendre la température. Avec plus de 66 % des inscrits, le taux de participation a été le plus élevé pour des élections législatives depuis 1992, selon la commission électorale.

    Voir le reportage de France 24.
  • DetteLes ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20, qui rassemble les 20 principales puissances économiques de la planète, ont donné aujourd’hui leur aval à une suspension provisoire du paiement des intérêts de la dette des « pays les plus pauvres ». Hier, les ministres des Finances et les banquiers centraux du G7, qui réunit les sept principales économies mondiales, s’y étaient également déclarés favorables « pour aider ces pays à faire face aux impacts sanitaires et économiques » du Covid-19.

  • Tour de franceLe directeur du Tour de France cycliste, Christian Prudhomme, a annoncé aujourd’hui que l’épreuve serait reportée de deux mois pour s’étaler du 29 août au 20 septembre. En décembre, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, avait déclaré que le Tour de France représentait un « levier économique substantiel pour les collectivités territoriales », car une ville accueillant une étape générait deux à trois euros de retombées économiques pour un euro investi.

    Lire les propos de la ministre des Sports.