20 avril 2020

Tout s'explique

La stratégie de tests de la France pour le déconfinement

Quelles sont les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement ?

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé hier lors d’une conférence de presse sur la crise sanitaire les contours du déconfinement prévu le 11 mai, avant la présentation d’un plan définitif d’ici fin avril. Édouard Philippe a appelé les entreprises à « maintenir le télétravail » dans la mesure du possible. Les commerces pourront rouvrir, hormis les cafés et les restaurants. Dès aujourd’hui, les visites familiales dans les Ehpad sont de nouveau autorisées, suivant des règles établies par chaque établissement. Les trois grands principes sur lesquels reposera le déconfinement à partir du 11 mai sont l’application des gestes barrières, des tests de dépistage massifs et l’isolement des porteurs du virus. La Nouvelle-Calédonie est le premier territoire français à avoir appliqué des mesures de déconfinement aujourd’hui.

Quelle est la différence entre les tests PCR et les tests sérologiques ?

Deux principaux types de tests existent pour savoir si une personne est ou a été porteuse du virus à l’origine du Covid-19. Le premier, dit « PCR » (pour réaction en chaîne par polymérase) ou virologique, détecte si le virus est présent chez la personne au moment où il est réalisé. Ce test est effectué à l’aide d’un écouvillon (un long coton-tige) enfoncé dans le nez ou à l’arrière de la gorge afin de prélever des sécrétions. Il doit être réalisé dans les premiers jours suivant l’apparition de symptômes et livre ses résultats sous quelques heures. Le test sérologique permet, lui, de savoir si une personne a été infectée par un virus. Grâce à un prélèvement sanguin, il détecte si le système immunitaire a produit des anticorps au contact du virus, même si le patient n’a pas développé de symptômes. Les résultats sont connus en quelques minutes. Les tests sérologiques permettent d’évaluer la proportion de personnes ayant été infectées dans la population.

Quelle est la stratégie de la France en matière de tests ?

La stratégie de déconfinement présentée hier s’appuie sur des tests PCR sur les personnes présentant des symptômes et l’isolement des porteurs du virus. Ceux-ci « auront le choix entre un isolement à domicile » – avec interdiction de sortie pour les membres du foyer – et « s’installer dans un lieu qui pourrait être un hôtel », a précisé hier Édouard Philippe. Le gouvernement souhaite également dépister le maximum de personnes avec lesquelles les porteurs du virus ont été en contact. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré que 500 000 tests par semaine devraient être réalisés au moment du déconfinement, contre un peu plus de 150 000 actuellement. Les tests PCR sont encore réservés, aujourd’hui, aux personnes hospitalisées et à risque. Des stratégies de tests massifs, complétés par un isolement des personnes infectées et par un suivi de leurs contacts, ont été appliquées dans plusieurs pays, notamment la Corée du Sud, qui ont réussi à limiter la propagation de l’épidémie.