27 avril 2020

Tout s’explique

L’efficacité des applications de traçage

Que prévoit le gouvernement pour tracer les cas contacts après le confinement ?

Le gouvernement a annoncé hier vouloir mettre en service à la sortie du confinement l’application StopCovid, qui vise à tracer les contacts des personnes diagnostiquées positives au Covid-19. « L’objectif, c’est d’être prêts le 11 mai, mais c’est un défi », a expliqué le secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O, au JDD hier. L’application, développée par l’Inria, un institut de recherche public, est prévue pour fonctionner grâce au Bluetooth, une technologie qui permet à plusieurs téléphones de communiquer entre eux sans fil à courte distance. Elle doit archiver les identifiants des personnes croisées pendant une certaine durée et alerter ses utilisateurs dès que l’un de ces contacts est diagnostiqué malade. « Cette application est volontaire, anonyme, transparente et temporaire », assure Cédric O. Cette stratégie de traçage numérique fait partie du plan de déconfinement que doit présenter le Premier ministre, Édouard Philippe, demain à l’Assemblée nationale.