• DéconfinementLe Premier ministre, Édouard Philippe, a présenté cet après-midi devant l’Assemblée nationale les modalités et le calendrier de la sortie du confinement en France, prévue à partir du 11 mai. Ces annonces doivent être suivies d’un vote des députés dans la soirée. Nous revenons sur les mesures principales dans notre rubrique « Tout s’explique » ci-dessous.

  • AllemagneLe port du masque sera à partir de demain obligatoire dans les transports et les magasins dans toute l’Allemagne. Berlin était le dernier Land qui n’appliquait pas cette obligation aux magasins, mais l’exécutif régional de la capitale allemande a décidé aujourd’hui de s’aligner sur les autres États-régions allemands. Le nombre de personnes que contamine en moyenne un porteur du virus est remonté en 10 jours de 0,7 à 1, selon l’Institut Robert-Koch, l’organisme allemand de santé publique.

  • Policiers attaquésLe parquet national antiterroriste a annoncé aujourd’hui qu’il se saisissait de l’enquête sur la collision dans laquelle deux motards de la police ont été grièvement blessés hier soir à Colombes (Hauts-de-Seine). L’automobiliste qui les a percutés a été placé en garde à vue.

  • Déplacés50,8 millions de personnes étaient déplacées dans leur propre pays fin 2019, dont 45,7 millions en raison de conflits et de violences et 5,1 millions en raison de catastrophes naturelles, selon un bilan publié aujourd’hui par le Centre de surveillance des déplacements internes. Cet organisme créé par l’ONG norvégienne d’aide aux réfugiés NRC recensait 41,3 millions de personnes déplacées pour cause de conflits et de violences fin 2018.

  • BrésilLa Cour suprême du Brésil a donné hier soir son accord à l’ouverture d’une enquête sur les accusations lancées contre Jair Bolsonaro par l’ancien ministre de la Justice, Sergio Moro. Ce dernier a démissionné le 24 avril en accusant le chef de l’État d’ingérence politique dans les enquêtes de la police fédérale, alors que celle-ci s’occupe de plusieurs dossiers visant des fils de Jair Bolsonaro.

  • ItalieLe dernier tronçon d’un viaduc construit à Gênes a été posé aujourd’hui en présence du chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte. Cette construction remplace le pont autoroutier Morandi, dont l’effondrement en août 2018 avait provoqué la mort de 43 personnes. Les travaux du nouvel ouvrage d’art ne sont cependant pas achevés, l’objectif étant une ouverture fin juillet.

    Lire notre article d’août 2018 sur l’effondrement du pont Morandi.