• AidesLe Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé aujourd’hui que le dispositif de chômage partiel resterait en vigueur jusqu’au 1er juin avant d’être réévalué. Dans un discours au Sénat, il a déclaré que le fonds de solidarité pour les très petites entreprises serait prolongé jusqu’à la fin du mois de mai et qu’une partie du dispositif serait désormais ouverte aux commerces fermés n’ayant pas de salarié. Il a également annoncé une aide de 200 euros à 800 000 jeunes en situation précaire.

  • MayotteL’assouplissement du confinement, fixé au 11 mai en France, est reporté à Mayotte, a déclaré aujourd’hui Édouard Philippe, ajoutant que « le virus circule activement » dans l’île. Il a précisé qu’un point serait fait le 14 mai « pour envisager l’assouplissement du confinement et en particulier le retour à l’école primaire le 18 mai » dans la région. Mayotte enregistre huit décès dus au Covid-19 et compte six patients en réanimation.

    Voir notre graphique sur les décès en France.
  • Carte sanitaireLe ministère de la Santé a publié hier soir une nouvelle carte de l’activité épidémique en France sur laquelle 50 départements apparaissent désormais en vert, 32 en rouge et 19 en orange. La couleur attribuée dépend de deux indicateurs : la proportion de passages aux urgences pour une suspicion de Covid-19 et le taux d’occupation des lits de réanimation par des patients atteints de Covid-19 par rapport à la capacité initiale avant l’épidémie. La couleur déterminera l’ouverture des collèges et des jardins publics après le 11 mai.

    Voir l’infographie du gouvernement sur les conséquences de ce classement.
  • ÉcolesPlus de 300 maires de communes d’Île-de-France ont écrit une lettre ouverte à Emmanuel Macron, publiée hier sur le site de La Tribune, pour demander le report de la rentrée des écoles primaires, fixée au 11 mai. Ils estiment que ce calendrier est, dans la plupart de leurs communes, « intenable et irréaliste ».

    Lire cette lettre ouverte.
  • ItalieDepuis ce matin, les Italiens peuvent de nouveau rendre visite aux membres de leur famille, à condition que ceux-ci habitent dans la même région qu’eux. L’assouplissement des règles du confinement, qui a débuté en Italie le 10 mars, permet également à la population de fréquenter à nouveau les parcs, en respectant des mesures de distanciation physique.

  • AllemagneLe nombre de personnes que contamine en moyenne un porteur du virus est redescendu depuis plusieurs jours autour de 0,75 en Allemagne et atteignait ainsi 0,74 hier soir, selon les données publiées l’Institut Robert-Koch, l’organisme allemand de santé publique. Ce chiffre était monté à 1 le 27 avril, amenant le président de l’institut à rappeler la population allemande à la prudence.