Solidarité à travers le temps. Il y a 170 ans, l’Irlande vivait sa « famine de la pomme de terre ». Les Amérindiens de la nation choctaw avaient alors lancé une collecte et envoyé de l’argent vers le pays. Journaliste au Monde, Pierre Bouvier raconte dans un article les liens qui se sont tissés entre les populations irlandaise et amérindienne, dont la solidité se démontre encore aujourd’hui, avec de nombreux dons en provenance d’Irlande pour aider les nations amérindiennes navajo et hopi fortement touchées par le coronavirus.

Murs révoltés. En octobre, un mouvement de contestation a débuté au Chili pour dénoncer les inégalités sociales dans le pays. Une contestation qui s’est faite dans la rue, à coup de pancartes et de cris, mais aussi sur les murs. Le photographe allemand Stefan Boness a documenté les affiches, fresques et slogans qui se sont multipliés dans les rues des villes de Santiago et de Valparaiso. Courrier international met en avant dans un diaporama ces images qui racontent la crise sociale.

New Deal pour la culture. Le président américain Franklin Roosevelt n’avait rien d’un amateur d’art. Pourtant, après la crise de 1929, il a instauré plusieurs mesures en faveur des artistes. Dans un article pour France Culture, le journaliste Frédéric Martel explique comment, par pragmatisme, Franklin Roosevelt a créé des programmes fédéraux pour la culture qui ont permis à une nouvelle génération d’artistes d’émerger, comme le réalisateur Orson Welles et la photographe Berenice Abbott, ou contribué à l’émergence des théâtres afro-américains.

Liberté de l’art. Sexisme, racisme, appropriation culturelle ou « terrorisme de la vertu » ? Interrogeant des artistes, des militants, des philosophes ou des directeurs de musée, le documentaire « Polémiques et scandales – Et l’art dans tout ça ? », réalisé par Katrin Sandmann et diffusé sur Arte, s’interroge sur les controverses qui se multiplient dans le monde de l’art. Très complet, il permet d’écouter les revendications, de s’interroger sur la censure ou la moralité et de se demander si une forme d’art qui ne ferait pas débat est concevable.