• RenaultLe constructeur automobile Renault a annoncé ce matin qu’il allait supprimer en trois ans 15 000 emplois, dont 4 600 en France. L’entreprise, qui compte près de 180 000 collaborateurs dans le monde, avait annoncé en février ses premières pertes en 10 ans. Elle explique subir en outre les conséquences d’une « crise majeure » qui frappe l’industrie automobile avec l’épidémie de Covid-19.

    Lire notre article sur le plan de soutien à l’automobile annoncé mardi.
  • Défis structurelsEmmanuel Macron a nommé Jean Tirole et Olivier Blanchard à la tête d’une commission de 26 économistes chargés de réfléchir à des solutions face à « trois défis structurels de long terme » : le climat, les inégalités et la démographie. Ils devront « présenter des recommandations pour rendre les politiques économiques plus efficaces » dans un rapport attendu en décembre.

  • Politique lyonnaiseLREM a retiré aujourd’hui son soutien à Gérard Collomb et à Yann Cucherat pour les élections à la métropole et à la mairie de Lyon. Le parti de la majorité présidentielle dénonce leur décision, annoncée hier, de « s’allier avec Laurent Wauquiez, Étienne Blanc et François-Noël Buffet », membres du parti Les Républicains, pour le second tour des élections municipales et métropolitaines, prévu le 28 juin.

  • Affaire adama traoréUne nouvelle expertise médicale sur la mort d’Adama Traoré, un jeune homme décédé lors de son interpellation par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) en 2016, a exonéré la technique d’interpellation de ces derniers. Le jeune homme, dont le prénom est fréquemment affiché dans des manifestations dénonçant les violences policières, « n’est pas décédé “d’asphyxie positionnelle”, mais d’un œdème cardiogénique », selon les médecins.

  • Corée du sudLe gouvernement sud-coréen a pris aujourd’hui des mesures de limitation du nombre d’élèves dans les écoles et les collèges de la région de Séoul, la capitale. Cette décision fait suite à un rebond du nombre de nouveaux cas diagnostiqués de Covid-19 dans le pays. Touchée tôt par l’épidémie, le Corée du Sud a su l’endiguer et ne compte que 269 décès.

    Voir notre infographie sur la gestion du Covid-19 par la Corée du Sud.