4 juin 2020

Ça vaut un clic

Un genou à terre pour lutter contre les discriminations raciales

Aux États-Unis, plusieurs policiers ont mis un genou à terre lors des manifestations organisées en réaction à la mort de George Floyd, un Afro-Américain décédé peu après son interpellation, le 25 mai à Minneapolis. De nombreux manifestants protestent aussi un genou à terre. Dans un article enrichi d’images et de vidéos, France Culture revient sur la façon dont il s’est répandu et a évolué. Ce geste fait écho à celui du joueur de football américain Colin Kaepernick, en 2016, pour dénoncer les discriminations contre les Afro-Américains. Le candidat démocrate à la présidentielle américaine, Joe Biden, s’est lui aussi agenouillé lundi à la fin d’une rencontre avec des responsables politiques et religieux afro-américains.