8 juin 2020

C'est leur avis

Les risques des masques jetables pour l’environnement

Le navigateur Yvan Bourgnon, fondateur de l’association de lutte contre la pollution plastique océanique The SeaCleaners, alerte dans une tribune publiée dans Libération contre le risque supplémentaire pour l’environnement que représentent les masques jetables.

« Avant d’être l’amorce d’une nouvelle ère partout annoncée, le Covid-19 est pour l’heure, sur le plan des déchets, une catastrophe écologique. Sur les milliards de masques chirurgicaux et autres gants à usage unique utilisés dans le monde entier, des quantités astronomiques terminent leur vie par terre et dans l’océan. Une catastrophe pour la faune et la flore marines. Rappelons que, constitués en grande partie de polypropylène, donc de plastique, les masques à eux seuls mettent 450 années à se désagréger. Ces détritus liés à la pandémie viennent s’ajouter au triste score de 15 à 20 tonnes de déchets plastiques qui sont déversées chaque minute dans l’océan. […] Alors que faire ? Penser commodément qu’il n’y a que les grandes mesures étatiques qui comptent, ou se dire que chaque petit geste est important quand on est 7 milliards à les faire ? Les deux ne sont pas antinomiques, bien au contraire. Aujourd’hui, c’est sur tous les fronts qu’il faut agir. » Yvan Bourgnon