• Affaire karachiLe tribunal correctionnel de Paris a condamné aujourd’hui à des peines de deux à cinq ans de prison ferme six prévenus dans le volet financier de l’affaire Karachi. Ils étaient jugés pour leur implication dans un système de rétrocommissions sur des contrats d’armement ayant financé illégalement la campagne présidentielle de l’ancien Premier ministre Édouard Balladur en 1995. Parmi les condamnés figurent l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine, l’ancien ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres et le directeur du développement de LVMH, Nicolas Bazire.

    Voir la vidéo du Monde expliquant l’affaire.
  • ChineLa municipalité de Pékin a annoncé aujourd’hui la fermeture des sites sportifs et culturels de la ville à la suite de la détection de plusieurs dizaines de nouveaux cas de Covid-19 apparus ces derniers jours. Un marché de gros, principale source d’approvisionnement en produits frais de la capitale chinoise, auquel sont liés les nouveaux cas, a été fermé dans la nuit de vendredi à samedi.

  • PhilippinesMaria Ressa, cofondatrice d’un site d’information critique vis-à-vis de la politique du dirigeant philippin, Rodrigo Duterte, et un autre journaliste du site ont été reconnus coupables de diffamation aujourd’hui par un tribunal de Manille. Les deux journalistes, laissés libres sous caution, risquent jusqu’à six ans de détention. Maria Ressa a annoncé son intention de faire appel.

  • ManifestationsDes manifestations ont eu lieu samedi dans plusieurs villes françaises contre le racisme et les violences policières. À Paris, 15 000 personnes se sont rassemblées place de la République, selon la préfecture de police. Celle-ci n’a pas autorisé le déplacement du cortège.

    Voir les images des manifestations dans l’article du Parisien.
  • Interdiction de manifesterLe Conseil d’État a jugé samedi que l’interdiction de manifester prévue par la loi sur l’état d’urgence sanitaire était injustifiée, sauf si les « mesures barrières » ne peuvent être respectées ou si l’événement risque de réunir plus de 5 000 personnes. Plusieurs associations et syndicats avaient saisi la plus haute juridiction administrative, estimant que cette interdiction portait atteinte à plusieurs libertés fondamentales.

  • AtlantaDes manifestations ont eu lieu samedi et hier à Atlanta, aux États-Unis, après la mort de Rayshard Brooks, un Afro-Américain, à la suite des tirs d’un policier dans la nuit de vendredi à samedi. La responsable de la police d’Atlanta a démissionné et l’auteur des tirs a été limogé. La mort d’un autre Afro-Américain, George Floyd, à la suite de son interpellation voici moins de trois semaines à Minneapolis, avait déclenché des manifestations dans le pays.