15 juin 2020

Tout s'explique

La France accélère son déconfinement

Quelles nouvelles mesures Emmanuel Macron a-t-il annoncées ?

Emmanuel Macron a annoncé hier soir lors d’une allocution de nouvelles mesures de déconfinement. À compter d’aujourd’hui, tous les départements sont classés en vert, à l’exception de la Guyane et Mayotte. Ainsi, les cafés et les restaurants peuvent pleinement rouvrir en Île-de-France. Les crèches, les écoles et les collèges devront obligatoirement accueillir à partir du 22 juin tous les enfants. La reprise obligatoire des cours ne concerne pas les lycéens et les étudiants. L’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes n’est pas levée. Emmanuel Macron a également dit son intention d’engager la « reconstruction économique du pays ». « La seule réponse est de bâtir un modèle économique durable, plus fort, de travailler et de produire davantage pour ne pas dépendre des autres », a-t-il esquissé, promettant de s’adresser à nouveau aux Français en juillet.

Comment les écoles et les collèges vont-ils accueillir à nouveau tous les élèves ?

Dans les écoles et les collèges, « le protocole sanitaire va être allégé » afin d’accueillir tous les élèves le 22 juin, a affirmé ce matin le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, interrogé sur Europe 1. La distanciation physique qui imposait 4 m2 par élève est ramenée à « un mètre latéral ». « L’objectif fondamental est qu’il n’y ait pas une parenthèse pour les élèves entre mars et septembre, nous savons que cela peut créer des dégâts sociaux, éducatifs », a expliqué le ministre pour justifier cette reprise à deux semaines des vacances d’été. 50 % des écoliers et 30 % des collégiens sont retournés en classe par intermittence depuis le 11 mai, selon le ministre. Pour les parents d’élèves, « il est impossible de reprendre son travail convenablement si les enfants ne sont pas scolarisés », soulignait le 26 mai sur France Inter Agnès Le Brun, vice-présidente de l’Association des maires de France.

Quels pays européens ont rouvert leurs frontières ?

La France a rouvert aujourd’hui ses frontières avec les pays de l’UE et à partir du 1er juillet « nous pourrons nous rendre dans les États hors d’Europe où l’épidémie sera maîtrisée », a annoncé Emmanuel Macron hier soir. Plusieurs pays européens ont rouvert aujourd’hui leurs frontières intra-européennes, comme l’Allemagne, la Belgique et la Grèce. L’Italie et la Croatie l’avaient déjà fait début juin. D’autres pays, tels que la République tchèque, imposent une quarantaine ou un test de dépistage négatif à l’entrée pour certains pays. La semaine dernière, la Commission européenne avait recommandé la réouverture des frontières intérieures, jugeant les déplacements internationaux « essentiels pour le tourisme et les affaires ». En 2018, le tourisme représentait 6,8 % du PIB (la production de biens et de services) de la Grèce, 11,4 % du PIB de la Croatie et 11,8 % du PIB de l’Espagne, selon l’OCDE, une organisation qui réunit 37 pays parmi les plus développés au monde.