16 juin 2020

Ça alors

Un nouveau médicament pour soigner l’alcoolisme commercialisé

L’Agence nationale du médicament (ANSM), un établissement dépendant du ministère de la Santé, a annoncé hier la commercialisation du Baclocur, un médicament pour traiter l’alcoolisme. Il est le premier médicament autorisé contenant du baclofène, une molécule habituellement utilisée comme décontractant musculaire et dont plusieurs études ont montré l’efficacité sur la dépendance à l’alcool. Sa commercialisation n’est autorisée qu’à une dose maximale de 80 mg/jour et en « derniers recours », selon l’ANSM. Une étude menée en 2017 par l’Assurance maladie a en effet montré que le baclofène pris à forte dose (plus de 180 mg/jour) présentait un risque accru d’hospitalisation et de décès. Depuis 2014, cette molécule était utilisée dans un cadre restreint et de suivi des patients. 41 000 décès sont imputés à l’alcool chaque année en France, selon Santé publique France, un organisme public dépendant du ministère de la Santé.