• Convention citoyenneLes 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat, des citoyens tirés au sort, se réunissent jusqu’à dimanche pour débattre et voter sur les 150 propositions issues de leurs travaux et devant permettre de baisser d’« au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 ». Celles qu’ils adopteront seront remises à l’exécutif, qui s’était engagé à en faire appliquer par voie réglementaire, à en soumettre à un référendum ou au vote du Parlement.

    Découvrir les propositions sur le site de France Inter.
  • Plan de relanceLa chancelière allemande, Angela Merkel, a annoncé cet après-midi que les dirigeants des 27 pays membres de l’UE, réunis lors d’un Conseil européen, s’étaient mis d’accord sur la nécessité d’un plan de relance financé en partie par un endettement commun, proposé par la Commission européenne pour faire face aux conséquences économiques de l’épidémie de coronavirus. Des désaccords demeurent en revanche « sur la taille du plan de sauvetage » et sur la « part de garantie et de dettes ».

  • AustralieLe Premier ministre australien, Scott Morrison, a révélé aujourd’hui que plusieurs grandes institutions et entreprises du pays avaient été la cible de hackers travaillant pour un « acteur étatique sophistiqué ». Plusieurs experts, comme Peter Jennings, directeur de l’Institut australien de stratégie politique, ont estimé que la Chine était responsable de cette cyberattaque. Une demande australienne pour l’ouverture d’une enquête internationale sur la gestion chinoise de l’épidémie de coronavirus avait attisé les tensions entre les deux pays ces dernières semaines.

    Lire notre « Ça alors » sur le sujet.
  • HongrieLe Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a déclaré aujourd’hui sur la radio publique que son pays allait suspendre une loi adoptée en 2017 qui oblige les ONG du pays à déclarer leurs dons en provenance de l’étranger au-delà d’une certaine somme. Hier, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), chargée de garantir le respect de la législation de l’UE, a censuré cette loi, estimant qu’elle imposait des « restrictions discriminatoires et injustifiées ».

  • Corée du sudLe président sud-coréen, Moon Jae-in, a accepté aujourd’hui la démission présentée mercredi par le ministre de l’Unification du pays. Celui-ci entendait ainsi « assumer ses responsabilités » dans la dégradation des relations intercoréennes, au lendemain de la destruction du bureau de liaison entre les deux pays organisée par la Corée du Nord.

    Lire notre article sur la destruction du bureau de liaison.
  • AbattoirLe procureur général de Bielefeld, en Allemagne, a annoncé aujourd’hui poursuivre la direction de l’abattoir Tönnies, le plus grand d’Europe, dont 730 des 1 106 salariés testés ont été déclarés positifs au coronavirus. Plusieurs autres cas de contamination dans des abattoirs ont été détectés dans le monde, dont un établissement du Mené, dans les Côtes-d’Armor, les conditions de travail y rendant difficile le respect de la distanciation physique.