• Enfants et covid-19Une étude publiée aujourd’hui par l’Institut Pasteur, spécialisé dans les maladies infectieuses, affirme qu’il n’existe « pas de transmission importante » du coronavirus à l’origine de l’épidémie de Covid-19 entre enfants ou vers le personnel des établissements scolaires. L’étude a été réalisée fin avril auprès de 1 340 personnes reliées aux écoles primaires de Crépy-en-Valois (Oise), l’un des premiers foyers de l’épidémie.

    Lire le communiqué et l’étude.
  • LibyeEmmanuel Macron a déclaré hier soir qu’il considérait que la Turquie, qui soutient militairement le gouvernement d’union nationale libyen, reconnu par l’ONU, jouait dans ce pays « un jeu dangereux ». Le ministère turc des Affaires étrangères lui a répondu aujourd’hui que les problèmes qui existent en Libye « sont le résultat des attaques du putschiste et baron de guerre Haftar » qu’Emmanuel Macron « soutient », selon lui.

    Lire notre dernier article sur la situation en Libye.
  • YémenLa coalition militaire menée par l’Arabie saoudite au Yémen a annoncé hier soir un cessez-le-feu entre le gouvernement yéménite et des séparatistes qui ont déclaré l’autonomie du sud du pays fin avril. Les deux parties doivent désormais se retrouver en Arabie saoudite pour discuter de cette trêve.

  • ImmigrationLe président américain, Donald Trump, a décidé hier soir de prolonger jusqu’à la fin de l’année la suspension de la délivrance des « cartes vertes », des visas qui donnent le statut de résident permanent aux États-Unis, et d’y ajouter la suspension de plusieurs visas de travail. Donald Trump affirme ainsi placer « les travailleurs américains d’abord ».

  • GéolocalisationLa Chine a lancé aujourd’hui le dernier satellite nécessaire à la finalisation de son système de navigation par satellite Beidou, concurrent du GPS américain. Avec Glonass et Galileo, la Russie et l’Union européenne disposent également de leur propre système de navigation par satellite, afin de ne pas dépendre des États-Unis pour la géolocalisation.

    Lire notre article sur le développement de la géolocalisation.
  • La MecqueLe gouvernement saoudien a annoncé aujourd’hui que le « hajj », le grand pèlerinage annuel à La Mecque, un lieu sacré de l’islam, serait maintenu à la fin du mois de juillet, mais limité à un millier de personnes résidant déjà dans le pays, en raison de l’épidémie de Covid-19. Seuls des fidèles de moins de 65 ans sans maladie chronique seront autorisés, a précisé le ministre de la Santé. En 2019, les autorités avaient recensé près de 2,5 millions de pèlerins.