24 juin 2020

Ça se chiffre

Les demandes d’asile dans l’UE

L’Union européenne a connu en 2015 et 2016 un afflux massif de demandeurs d’asile, causé en partie par le conflit syrien. Le nombre de premières demandes d’asile dans les 27 pays de l’UE a été en 2019 presque deux fois inférieur à ce qu’il était lors du pic de 2015, mais il reste supérieur aux niveaux atteints avant la crise migratoire, selon des chiffres publiés vendredi par l’institut européen de statistiques Eurostat. Les premières demandes d’asile déposées dans des pays de l’UE à 27 en 2019 émanaient principalement de ressortissants de Syrie, d’Afghanistan et du Venezuela. Les citoyens de ces trois pays, victimes de longs conflits pour les deux premiers et d’une grave crise économique et politique pour le troisième, représentaient au total 28 % des premières demandes d’asile. Leur part dans les protections accordées par les États membres de l’UE à 27 en 2019 atteignait 53 %.