25 juin 2020

C'est leur avis

Des statues plus représentatives de la population

Ces derniers jours, des statues du général Faidherbe, de l’explorateur Christophe Colomb et du ministre de Louis XIV Jean-Baptiste Colbert ont été dégradées en France par des personnes leur reprochant leur action coloniale ou esclavagiste. Face à cette remise en cause des statues, le professeur d’histoire contemporaine Emmanuel Fureix plaide dans le magazine Politis pour des monuments plus représentatifs de la population.

« Les statues de “grands hommes” sont en France presque exclusivement masculines (93 %) ; elles occultent autant les ouvriers et les paysans que les esclaves ou les colonisés. […] Plus qu’une incitation à la table rase, on peut donc saisir ces attaques de statues comme une occasion de réfléchir à un autre paysage statuaire possible, moins anachronique, plus sensible à une pluralité de récits. […] Le chemin a en partie été tracé à une échelle municipale, la seule possible en matière de démocratie statuaire : à Bordeaux, une commission attentive aux vœux des habitants a suggéré l’érection d’une statue d’esclave, Modeste Testas, effective depuis 2019, et l’addition de plaques explicatives aux noms de rues de négriers. » Emmanuel Fureix