• Sauvetage en merLe navire de sauvetage en mer Ocean Viking a pu faire débarquer ce matin sur l’île italienne de Sicile les 180 migrants qu’il avait secourus fin juin. Ils ont été placés en quarantaine en raison des craintes liées à l’épidémie de Covid-19. Vendredi, le navire de l’ONG SOS Méditerranée s’était déclaré en « état d’urgence » après plusieurs tentatives de suicide et des menaces contre son équipage de la part de passagers en « détresse psychologique aiguë », selon l’ONG.

  • Visas étudiantsL’agence de police des douanes et des frontières des États-Unis a annoncé hier soir que les étudiants étrangers n’obtiendraient plus de visa cet automne si les universités américaines dans lesquelles ils étudient ont choisi de dispenser tous leurs cours en ligne en raison du Covid-19. Les étudiants présents sur le territoire inscrits dans de telles universités devront quitter le pays ou risqueront une expulsion.

  • AustralieLe Premier ministre de l’État australien du Victoria a annoncé aujourd’hui un confinement généralisé d’une durée de six semaines pour les 5 millions d’habitants de la métropole de Melbourne, la deuxième ville du pays. Il a expliqué cette décision par la découverte de 191 cas de contamination au Covid-19 en 24 heures, « un nombre insupportablement élevé ».

  • Hong kongLe département hongkongais de l’Éducation a demandé hier aux directeurs d’école et aux enseignants d’« examiner le matériel pédagogique » et d’en retirer les contenus pouvant être en infraction avec la loi sur la sécurité nationale adoptée la semaine dernière. Les entreprises américaines Facebook, Google et Twitter ont annoncé hier qu’en raison de craintes pour la liberté d’expression elles ne répondraient plus aux demandes des autorités hongkongaises concernant les données de leurs utilisateurs.

    Lire notre article sur la nouvelle loi hongkongaise.
  • Virus dans l’air239 scientifiques de différents pays ont publié hier dans la revue Clinical Infectious Diseases un appel aux organismes nationaux et internationaux pour qu’ils « considèrent la propagation aérienne du Covid-19 comme une possibilité ». Ils demandent ainsi à l’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU, d’adapter ses recommandations pour favoriser une ventilation efficace des lieux publics couverts, voire une filtration de l’air.

    Lire la publication (en anglais).
  • BrésilLe président brésilien, Jair Bolsonaro, a annoncé aujourd’hui avoir été testé positif au Covid-19. Alors que le Brésil est l’un des pays où l’épidémie a fait le plus de morts, le chef de l’État, âgé de 65 ans, a participé à plusieurs rassemblements publics sans porter de masque.