• RetraitesLe Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce matin sur BFMTV qu’il entendait « rouvrir le dialogue » sur la réforme des retraites avec les syndicats avant le 20 juillet. Il a distingué « le futur régime universel » et « le devenir des régimes sociaux », représentant « un travail de long terme », du financement du système actuel « impacté par la crise », constituant un « sujet de plus court terme ».

  • ReconfinementJean Castex a également déclaré sur BFMTV qu’un plan de reconfinement était prêt en cas de résurgence de l’épidémie de Covid-19, mais qu’il serait ciblé et veillerait à préserver « le plus possible la vie économique, la vie sociale ». L’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique chargé de conseiller le gouvernement, a déclaré lundi sur France Inter que des mesures de reconfinement localisé comme en Espagne pouvaient « tout à fait nous arriver cet été ».

    Écouter l’interview d’Arnaud Fontanet.
  • Suppressions d’emplois27 053 suppressions d’emplois ont été programmées par des entreprises dans le cadre de plans sociaux entre le 1er mars et le 5 juillet, soit deux fois plus que l’année dernière à la même période, selon un bilan publié aujourd’hui par le ministère du Travail. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté aujourd’hui dans plusieurs villes de France contre les suppressions d’emplois annoncées chez Airbus, Air France, Nokia et Sanofi.

    Lire la publication du ministère du Travail.
  • Transports franciliensÎle-de-France Mobilités, l’établissement public local qui gère les transports franciliens, a annoncé aujourd’hui qu’il cessait ses versements aux entreprises de transport RATP et SNCF jusqu’à ce que son budget 2020 « soit à nouveau équilibré ». L’organisme estime les pertes de recettes dues à la crise du Covid-19 à 2,6 milliards d’euros pour 2020 alors que l’aide de l’État prévue par le nouveau projet de loi de finances rectificative atteint 425 millions d’euros.

  • AmeublementLe groupe sud-africain Steinhoff International, spécialisé dans les meubles, a annoncé aujourd’hui la vente de Conforama France à Mobilux, actionnaire de l’entreprise de magasins But. Le cumul des parts de marché de But et de Conforama en ferait le numéro un du secteur de l’ameublement en France.