8 juillet 2020

Tout s'explique

L’action climatique de la France jugée insuffisante

Que dit le Haut Conseil pour le climat dans son rapport ?

Le Haut Conseil pour le climat (HCC), un organisme indépendant, estime dans son rapport annuel publié aujourd’hui que « les actions climatiques de la France ne sont pas à la hauteur des enjeux ni des objectifs qu’elle s’est donnés ». Les émissions de gaz à effet de serre ont baissé de 0,9 % entre 2018 et 2019, selon le HCC, qui juge cette baisse « insuffisante pour permettre d’atteindre les budgets carbone actuels et futurs », c’est-à-dire les objectifs de plafond d’émissions par secteur. En avril, le gouvernement a revu à la hausse ces objectifs pour la période 2019-2023. Le Haut Conseil pour le climat préconise entre autres la massification de la rénovation énergétique des bâtiments, le développement de pratiques agroécologiques ou encore l’investissement dans les transports à faibles émissions.

Quels sont les secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre en France ?

Quatre secteurs sont responsables de 86 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Le premier est celui des transports (31 %), suivi de l’agriculture (19 %), des bâtiments (18 %) et de l’industrie manufacturière (18 %), selon les dernières données du Citepa, un organisme indépendant réalisant pour l’État un inventaire annuel. Le Haut Conseil pour le climat regrette dans son rapport que « les premières mesures de sortie de crise en France » aient été « principalement tournées au nom de l’emploi vers les secteurs très émetteurs de l’automobile et de l’aviation » et estime que « si une seule recommandation devait être conservée de ce rapport, elle serait de bannir tout soutien aux secteurs carbonés du plan de reprise ». Les deux plans de soutien annoncés pour les filières automobile et aéronautique il y a un mois par l’exécutif incluent des financements pour favoriser la demande en véhicules électriques et accélérer la recherche sur la « décarbonation » des avions.

Qu’est-ce que le Haut Conseil pour le climat ?

Le Haut Conseil pour le climat a été lancé en novembre 2018, au début de la crise des « Gilets jaunes », à l’initiative d’Emmanuel Macron, afin de conseiller le gouvernement sur la transition écologique et de contrôler les mesures prises par l’exécutif. Cette instance indépendante est « chargée d’émettre des avis et recommandations sur la mise en œuvre des politiques et mesures publiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France, en cohérence avec ses engagements internationaux », comme l’accord de Paris, précise le HCC sur son site. Présidé par la climatologue Corinne Le Quéré, il est composé de 12 autres membres, choisis en raison de leur expertise sur le climat, l’économie ou encore l’agronomie. Dans son premier rapport annuel, publié en juin 2019, le Haut Conseil pour le climat critiquait déjà l’action et les engagements « insuffisants » de la France face au changement climatique.