8 juillet 2020

Ça alors

150 personnalités dénoncent une intolérance aux opinions divergentes

Plus de 150 intellectuels et artistes de différentes nationalités ont signé une tribune, publiée hier dans le site du magazine américain Harper’s, pour dénoncer un recul de la liberté d’expression alimenté par les mouvements pour la justice sociale, comme ceux défendant les minorités. Les signataires, dont l’écrivain Kamel Daoud et la romancière J. K. Rowling, jugent ces combats « nécessaires », mais estiment qu’ils mènent à des comportements d’« intolérance à l’égard des opinions divergentes » pouvant conduire à « des sanctions hâtives ». Ces dernières semaines, plusieurs responsables américains ont été licenciés après des prises de position controversées face au mouvement antiraciste. En décembre, le dictionnaire australien Macquarie a choisi le terme « Cancel Culture » comme mot de l’année : il s’agit du fait d’appeler publiquement à cesser tout soutien à une personnalité en raison de ses propos ou actions, jusqu’à supprimer (« cancel ») son existence.