9 juillet 2020

C'est leur avis

Un président plus exposé

Peter Giesen, chroniqueur spécialisé dans les questions européennes pour le quotidien néerlandais De Volkskrant, estime que le changement de Premier ministre décidé par Emmanuel Macron expose davantage ce dernier.

« Pour donner un nouveau souffle à son mandat, Macron a remplacé son Premier ministre et plusieurs ministres, une méthode éprouvée dans la politique française qui produit rarement l’effet escompté. […] Si Macron avait vraiment voulu changer de cap, il aurait pu nommer une femme au profil vert au poste de Premier ministre. […] Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, était un haut fonctionnaire qui a occupé des postes importants auprès du président Sarkozy. La nomination de ce fonctionnaire relativement incolore montre clairement que, dans la perspective de 2022, Macron veut être autant que possible sous les projecteurs. C’est un choix risqué. Beaucoup de Français le trouvent trop autoritaire et arrogant. Si les choses tournent mal, il n’a plus de Premier ministre populaire comme Édouard Philippe pour encaisser les coups. » Peter Giesen