• TourismeL’Organisation mondiale du tourisme, qui dépend de l’ONU, a estimé aujourd’hui les pertes du secteur du tourisme liées à la pandémie de coronavirus à 320 milliards de dollars et la baisse du nombre de touristes à 300 millions sur la période de janvier à mai, par rapport à la même période l’an dernier. C’est « plus du triple des pertes » enregistrées par le tourisme international pendant la crise de 2009, selon l’organisation.

  • MalaisieLa Haute Cour de Kuala Lumpur a condamné aujourd’hui à 12 ans de prison et à une amende équivalant à 42 millions d’euros l’ancien Premier ministre malaisien Najib Razak, en poste de 2009 à 2018. Il a été reconnu coupable de corruption dans le cadre d’un procès portant sur un scandale lié au fonds souverain malaisien 1MDB, censé contribuer au développement économique du pays.

  • CoronavirusLe ministre grec délégué à la Gestion de crise, Nikos Hardalias, a annoncé aujourd’hui que le masque serait obligatoire à partir de demain dans la quasi-totalité des lieux clos ouverts au public. Hier, la Première ministre belge, Sophie Wilmès, avait annoncé que chaque foyer belge ne serait autorisé à partir de demain et jusqu’à fin août à ne voir que cinq personnes extérieures, contre 15 actuellement par personne.

    Voir dans Le Monde la liste des nouvelles mesures prises à l’étranger.
  • Gisèle HalimiL’avocate et militante féministe franco-tunisienne Gisèle Halimi est décédée aujourd’hui à l’âge de 93 ans. Elle s’était fait connaître pour avoir défendu des militants indépendantistes pendant la guerre d’Algérie et pour s’être engagée en faveur de la dépénalisation de l’avortement et de la criminalisation du viol.

    Voir la vidéo de l’INA sur le « procès de Bobigny » emblématique qu’elle avait remporté.
  • TerrorismeLe Parlement a définitivement adopté hier soir une proposition de loi prévoyant des « mesures de sûreté » à l’issue des peines de personnes condamnées pour des infractions terroristes, comme l’interdiction de paraître dans certains lieux. Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a annoncé saisir le Conseil constitutionnel pour vérifier la « conciliation » entre la « prévention des atteintes à l’ordre public » et le respect « des libertés constitutionnellement garanties ».

  • Fret ferroviaireLe Premier ministre, Jean Castex, a annoncé hier la mise en place de mesures d’urgence pour soutenir le fret ferroviaire, affecté par la baisse d’activité liée à la crise sanitaire. Il a annoncé la réouverture « dans les prochains mois » de la ligne Perpignan-Rungis, la gratuité des péages du fret ferroviaire jusqu’en décembre, puis la réduction de leurs tarifs par deux à partir de 2021.