28 juillet 2020

C'est leur avis

La 5G présente des vertus pour l’environnement

Dans Les Échos, Gilles Babinet, vice-président du Conseil national du numérique, une commission consultative placée auprès du secrétaire d’État chargé du Numérique, estime que le futur déploiement de la 5G, s’il sert essentiellement des usages professionnels, pourrait permettre de gaspiller moins de ressources.

« Si la révolution mobile a jusqu’à présent surtout concerné les usages individuels, c’est à présent essentiellement le secteur productif qui va être impacté par l’avènement de ce nouveau cycle technologique. […] Optimiser les flux industriels dans les usines, réduisant les pertes et les besoins en énergie. Permettre aux agriculteurs de connaître le niveau précis d’humidité en eau du sol et arroser juste ce qu’il convient, évitant les gâchis en eau, etc. […] Dans un monde fini, où l’exploration des ressources génère d’importantes externalités négatives, permettre à l’information d’être largement accessible est l’un des moyens les plus efficaces de réduire cette empreinte, en provoquant des gains d’opportunités, c’est-à-dire en synchronisant au mieux les besoins avec l’offre, les flux avec les infrastructures, et cela à tous les niveaux de la chaîne. » Gilles Babinet