29 juillet 2020

Ça vaut un clic

L’émancipation de Gisèle Halimi

Décédée hier à l’âge de 93 ans, l’avocate Gisèle Halimi a contribué à faire avancer les droits des femmes. Ce goût de l’égalité l’habitait depuis son enfance, passée dans un quartier de La Goulette, près de Tunis. Dans la série « Gisèle Halimi, la cause des femmes » que France Culture lui avait consacrée en 2011, elle racontait ses souvenirs, évoquant tour à tour la place des femmes en Tunisie, sa détermination à étudier en France, sa soif d’apprendre pour s’émanciper de son milieu, sa vision politique de son métier et son rapport aux hommes. Des archives intimes et précieuses qui permettent de mieux comprendre la vigueur des hommages qui lui sont rendus aujourd’hui.