• Auxiliaires de vieEmmanuel Macron a annoncé aujourd’hui l’attribution par l’État d’une enveloppe de 80 millions d’euros aux départements afin que ces derniers puissent verser une prime aux auxiliaires de vie placés sous leur tutelle en récompense de leurs efforts contre le Covid-19. Les départements devront y ajouter 80 millions d’euros, soit un total de 160 millions d’euros, a précisé le président de la République.

  • Covid-19Dans un avis publié hier soir, le conseil scientifique chargé de conseiller le gouvernement face au Covid-19 estime « hautement probable qu’une seconde vague épidémique soit observée à l’automne ou hiver prochain ». Le nombre de patients en réanimation, en baisse depuis le 9 avril, est passé de 371 vendredi à 384 hier, selon les chiffres publiés hier soir par Santé publique France, un organisme public dépendant du ministère de la Santé.

    Voir dans Les Échos l’évolution du virus en France.
  • Hong KongLe ministère des Affaires étrangères a annoncé hier que la France ne procéderait pas « en l’état » à la ratification de l’accord d’extradition signé en mai 2017 avec la région administrative spéciale de Hong Kong. Il a justifié cette décision par la promulgation fin juin en Chine d’une loi sur la sécurité à Hong Kong qui remet en cause selon lui le respect du « haut degré d’autonomie » du territoire rétrocédé par le Royaume-Uni à la Chine en 1997.

  • TourismeLa plateforme de réservation d’hébergements en ligne Booking.com, dont la maison mère est basée aux États-Unis, a annoncé aujourd’hui qu’elle allait supprimer près du quart de ses 17 500 postes en raison de la crise liée au Covid-19. Les sites de réservations touristiques Airbnb et TripAdvisor ont également annoncé ces derniers mois une réduction du quart de leur effectif.

  • BiélorussieLe président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a dénoncé aujourd’hui une tentative de déstabilisation de son pays orchestrée depuis l’étranger à quelques jours de l’élection présidentielle. Il a basé ses affirmations sur l’arrestation de mercenaires russes le mois dernier en Biélorussie. Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994, fait face depuis plusieurs mois à une série de manifestations réclamant son départ.

    Lire une analyse de la situation en Biélorussie dans le JDD.
  • Monarchie espagnoleL’ancien roi d’Espagne Juan Carlos Ier a annoncé hier dans une lettre à son fils, le roi Felipe VI, qu’il quittait le pays. La justice espagnole a ouvert en juin une enquête concernant l’ancien souverain dans une affaire de corruption liée à l’attribution de contrats à des entreprises espagnoles en Arabie saoudite. Âgé de 82 ans, Juan Carlos Ier a été roi d’Espagne entre 1975, à la fin de la dictature franquiste, et 2014.

    Lire dans Le Figaro une chronologie des affaires ayant touché l’ancien roi.