• Réseaux sociauxPour la première fois, Facebook a supprimé hier soir une vidéo postée sur la page que possède Donald Trump sur le réseau social et dans laquelle le président des États-Unis estimait les enfants « quasiment immunisés » contre le Covid-19. Facebook a estimé que cette vidéo constituait une « désinformation dangereuse » sur la maladie. Le réseau social Twitter a empêché hier l’équipe de campagne de Donald Trump de publier des messages tant qu’elle ne retirait pas un lien vers cette séquence vidéo.

  • TikTokLa plateforme de partage de vidéos TikTok, propriété du groupe chinois ByteDance, a annoncé aujourd’hui l’ouverture en 2022 à Dublin, en Irlande, du premier centre de données pour ses utilisateurs européens. L’entreprise, sous la menace d’une interdiction aux États-Unis, précise que cet investissement d’environ 420 millions d’euros « permettra de créer des centaines d’emplois ».

    Lire notre article sur la situation de TikTok aux États-Unis.
  • InsecticidesLe ministère de l’Agriculture a annoncé aujourd’hui qu’il allait proposer cet automne une modification législative pour permettre aux producteurs de betteraves sucrières d’utiliser des néonicotinoïdes de manière dérogatoire jusqu’en 2023 au plus tard. Les néonicotinoïdes sont une famille d’insecticides dont certaines substances sont nuisibles pour les pollinisateurs. Le ministère affirme que les techniques alternatives à ces insecticides interdits en France « se sont révélées inefficaces » face au virus de la jaunisse transmis par les pucerons.

    Lire notre article de 2018 sur les insecticides.
  • LibanEmmanuel Macron s’est rendu aujourd’hui à Beyrouth, la capitale du Liban, dévastée mardi soir par une double explosion. Premier chef d’État étranger à effectuer ce déplacement depuis la catastrophe, il a déclaré que des réformes étaient nécessaires dans des secteurs comme « l’énergie, les marchés publics, la lutte contre la corruption » et que « si ces réformes ne sont pas faites, le Liban continuera de s’enfoncer ».