13 août 2020

Ça peut servir

Mélanger ses cartes à la quasi-perfection

Vous en êtes à la énième partie de tarot ou de Uno de l’été et, pas de chance, vous vous retrouvez encore avec un jeu sans atout ou quasiment d’une seule couleur ? Et si vous et vos camarades appreniez la meilleure des méthodes pour mélanger un jeu de cartes ? Plusieurs scientifiques se sont creusés la tête sur cette question très sérieuse. Numerama fait le point sur l’état de ces recherches et en livre l’astuce ultime : le mélange américain. Il consiste à couper le paquet de cartes en deux à un endroit aléatoire, puis à regrouper les deux paquets en intercalant leurs cartes respectives. Plus vous le ferez de fois d’affilée, plus le mélange s’approchera de la perfection. Le mieux est de le faire au moins six fois et si possible huit.