17 août 2020

Ça alors

Forte mobilisation en Biélorussie contre le pouvoir

Malgré des arrestations massives la semaine dernière, plus de 100 000 personnes ont défilé hier dans les rues de Minsk, la capitale biélorusse, contre le président Alexandre Loukachenko. Au pouvoir depuis 1994, le chef de l’État, dont la réélection le 9 août est largement contestée, n’a quant à lui rassemblé que plusieurs milliers de partisans. D’autres manifestations antirégime ont eu lieu dans plusieurs villes du pays qui compte près de 9,5 millions d’habitants, selon la Banque mondiale. Les Biélorusses répondaient à l’appel de Svetlana Tsikhanovskaïa, principale opposante du président, réfugiée depuis mardi en Lituanie. Elle demande une nouvelle élection et la libération des prisonniers politiques. Le président biélorusse s’est dit aujourd’hui disposé à ce qu’une nouvelle élection présidentielle se tienne après l’adoption par référendum d’une réforme de la Constitution. Il a par ailleurs affirmé samedi avoir obtenu du président russe, Vladimir Poutine, l’assurance d’une aide.