• PolioL’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU, a annoncé aujourd’hui l’éradication du poliovirus sauvage en Afrique grâce à la vaccination. Ce virus est à l’origine de la poliomyélite, une maladie qui touche principalement les enfants de moins de cinq ans et peut provoquer une paralysie irréversible, le plus souvent des jambes, voire le décès lorsque les muscles respiratoires cessent de fonctionner.

    Lire la fiche de l’OMS sur la poliomyélite.
  • Violences policièresDes affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont eu lieu cette nuit à Kenosha, dans l’État américain du Wisconsin, pour le deuxième soir consécutif. Ce mouvement de protestation est consécutif à l’intervention d’un policier qui a tiré dimanche plusieurs coups de feu à bout portant dans le dos d’un homme noir, le blessant grièvement. Le gouverneur démocrate du Wisconsin, Tony Evers, a dénoncé hier un « usage excessif de la force » contre les citoyens noirs.

  • AllemagneLe ministère allemand des Affaires étrangères a classé hier soir les régions Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur sur sa liste des zones à risque, en plus de la Guyane qui y figurait depuis trois jours. Les personnes revenant de ces zones doivent se soumettre à un test de dépistage du Covid-19 et se mettre à l’isolement en attendant les résultats.

  • EspagneLe chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé aujourd’hui le déploiement de 2 000 militaires pour aider les différentes régions du pays à tracer les cas de contamination au Covid-19. Il a jugé « préoccupante » l’évolution de l’épidémie dans le pays, tout en précisant qu’elle était « loin de la situation de mi-mars ». L’Espagne est le pays de l’UE qui a enregistré le plus de cas de contamination hebdomadaires (30 718) devant la France (21 301), selon des chiffres publiés hier par l’OMS.