28 août 2020

Ça alors

La contraception gratuite pour les mineures de moins de 15 ans

Les frais liés à la contraception sont pris en charge depuis aujourd’hui par l’Assurance maladie pour les assurées mineures de moins de 15 ans, après la publication hier d’un décret. Cette gratuité, qui concerne les consultations et les contraceptifs, était accordée depuis 2013 aux mineures de 15 ans et plus. Le taux de recours de ces dernières à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) a nettement baissé entre 2010 et 2018, après deux décennies de hausse, selon une étude publiée en septembre 2019 par la Drees, la direction des études du ministère de la Santé. « Chaque année, près de 1 000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France », dont 770 ont recours à une IVG, expliquait en octobre le gouvernement dans le projet de loi qui a porté la mesure. Selon l’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU, les mères adolescentes présentent plus de risques de développer certaines maladies, comme des infections utérines.