28 août 2020

Ça vaut un clic

Un chant catalan inspire les Biélorusses

Plusieurs chansons accompagnent les manifestations de la population biélorusse depuis le 9 août, date de la réélection contestée d’Alexandre Loukachenko à la présidence du pays. L’une d’elles, « L’Estaca », est un titre que le chanteur catalan Lluis Llach a composé en 1968 pendant la dictature du général Franco en Espagne. Libération revient sur l’histoire de ce chant traduit dans une cinquantaine de langues et devenu hymne de plusieurs révolutions, dont celle de la Tunisie en 2011.