• Rentrée scolairePlus de 12 millions d’élèves ont repris aujourd’hui l’école et se sont soumis à un protocole sanitaire pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Les évaluations en français et en mathématiques qui existaient déjà pour les élèves de CP, de CE1, de sixième et de seconde seront reconduites dès le 14 septembre et « musclées », pour mieux évaluer les impacts de l’enseignement à distance durant le confinement, avait annoncé la semaine dernière le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

  • LafargeLe parquet de Paris a ouvert fin août une enquête contre le cimentier Lafarge pour « déversement de substances nuisibles » et « utilisation de produits phytosanitaires sans respecter les conditions d’utilisation », a révélé aujourd’hui l’AFP. Une association consacrée à la pêche et à la protection du milieu aquatique à Paris et dans ses départements limitrophes avait effectué un signalement à la justice. Elle avait tourné une vidéo montrant un déversement dans la Seine, publiée aujourd’hui par Europe 1.

    Voir la vidéo et lire l’article d’Europe 1.
  • DémarchageLe démarchage téléphonique pour la vente d’équipements ou la réalisation de travaux de rénovation énergétique de logements est interdit depuis aujourd’hui en application d’une loi promulguée en juillet. La DGCCRF, le service de la répression des fraudes, a annoncé en octobre avoir reçu 1 770 plaintes de consommateurs relatives à des services de rénovation énergétique entre août 2018 et août 2019, soit une hausse de 20 % en un an.

  • Hamas et IsraëlLe Hamas, l’organisation politique et militaire islamiste qui contrôle la bande de Gaza, a annoncé hier soir avoir trouvé, avec la médiation du Qatar, un accord avec les autorités israéliennes mettant fin à plusieurs semaines d’échanges de tirs. Le Bureau de coordination des activités du gouvernement israélien dans les Territoires palestiniens a annoncé ensuite la réouverture du seul point de passage de marchandises d’Israël vers Gaza et la reprise de l’approvisionnement du territoire en carburant.

  • VenezuelaLe président vénézuélien, Nicolas Maduro, a gracié 109 opposants, dont des députés et des collaborateurs du président du Parlement, Juan Guaido, a annoncé hier soir à la télévision nationale le ministre vénézuélien de la Communication. L’objectif est de « promouvoir la réconciliation nationale », a expliqué le ministre, alors que Juan Guaido s’est autoproclamé « président par intérim » du pays en février 2019 et a été reconnu par une soixantaine de pays, dont la France.

    Lire notre article de février 2019.