2 septembre 2020

Ça se chiffre

Le rebond de l’épidémie de Covid-19

Le nombre hebdomadaire de cas de Covid-19 détectés en France a été multiplié par quatre entre fin juillet et fin août, selon les chiffres disponibles sur le site de Santé publique France, un organisme public dépendant du ministère de la Santé. Si le nombre de tests hebdomadaires a nettement augmenté dans le même temps (+60 %), cette accélération du dépistage ne suffit pas à expliquer la hausse du nombre de cas. Moins de 1,5 % des tests étaient positifs fin juillet, contre près de 3,8 % un mois plus tard. La forte augmentation du nombre de cas de contamination ne se traduit pas par une hausse comparable des admissions dans les services hospitaliers de réanimation ou des décès. L’augmentation du nombre de cas est en effet plus marquée chez les personnes de 20 à 29 ans, selon les chiffres de Santé publique France. Or le Covid-19 « est le plus souvent une infection respiratoire virale banale avant 40 ans », expliquait mi-août sur Twitter l’épidémiologiste Antoine Flahault.