8 septembre 2020

Tout s'explique

Le développement de l’hydrogène décarboné en France

Qu’a annoncé le gouvernement pour développer l’hydrogène décarboné ?

Le gouvernement a présenté ce matin un plan pour développer la filière française de l’hydrogène décarboné, un gaz utilisé comme vecteur d’énergie et produit en émettant peu de CO2. Doté d’un budget de 7 milliards d’euros sur 10 ans, ce plan est immédiatement abondé de 2 milliards d’euros issus du plan de relance annoncé jeudi pour faire face à la crise économique. L’un des principaux objectifs du gouvernement est de développer l’usage de l’hydrogène dans le secteur des transports (poids lourds, bus, trains et avions) où il est encore naissant. L’exécutif souhaite également soutenir la recherche et développement pour fabriquer les technologies nécessaires à la production de l’hydrogène décarboné. Il veut plus largement encourager son utilisation dans l’industrie afin d’atteindre en 2050 l’objectif de la neutralité carbone, c’est-à-dire le fait de compenser chaque émission de CO2 en éliminant du CO2 de l’atmosphère.

Quelle est la part de la production d’hydrogène en France ?

En France, l’hydrogène est principalement utilisé dans les secteurs de l’industrie pétrolière pour le raffinage et de l’industrie chimique pour la production d’engrais. La production industrielle d’hydrogène était d’environ 1 million de tonnes par an en France et de 61 millions de tonnes par an dans le monde, rapportait en 2018 le ministère de la Transition écologique. Il existe plusieurs modes de production de l’hydrogène, qu’on extrait de l’eau ou des hydrocarbures dans lesquels il est présent. La production à partir d’hydrocarbures est majoritaire en France et dans le monde. Ce mode de production utilise des procédés qui émettent des gaz à effet de serre. Selon le ministère de la Transition écologique en 2018, la production d’hydrogène émettait plus de 11 millions de tonnes de CO2 par an, soit près de 3 % des émissions de CO2 dans le pays et près du quart des émissions de CO2 du secteur de l’industrie.

Comment est obtenu l’hydrogène décarboné ?

L’hydrogène peut être produit sans émettre de CO2, notamment par électrolyse. Cette méthode permet d’extraire l’hydrogène présent dans l’eau à l’aide d’un courant électrique. Elle n’émet pas de CO2 si elle est utilisée à partir d’électricité renouvelable. L’hydrogène est alors dit « décarboné». « Cette voie est encore peu répandue, car nettement plus coûteuse », environ deux à trois fois plus chère que la production à partir d’hydrocarbures, souligne sur son site l’IFP Énergies nouvelles, un institut de recherche. Le gouvernement va consacrer 1,5 milliard d’euros du plan annoncé ce matin au développement d’électrolyseurs en France. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a affirmé ce matin que l’objectif était d’économiser « plus de 6 millions de tonnes de CO2 par an dès 2030, soit l’équivalent des émissions annuelles de CO2 de la ville de Paris ».

POUR ALLER PLUS LOIN

Regarder une vidéo explicative sur l’hydrogène du Commissariat à l’énergie atomique.