10 septembre 2020

Ça alors

Procès annoncés dans le secteur du luxe

Le groupe français LVMH, numéro un mondial du secteur du luxe, a annoncé aujourd’hui qu’il allait saisir la justice américaine contre l’entreprise américaine de joaillerie Tiffany. LVMH estime infondée l’action en justice intentée hier par Tiffany juste après la décision du groupe français de renoncer à son acquisition. LVMH a expliqué hier avoir reçu une lettre du ministère français des Affaires étrangères lui demandant de différer l’achat de Tiffany en raison de « la menace de taxes sur les produits français formulée par les États-Unis ». Le Bureau du représentant américain au commerce avait déclaré en novembre que des sanctions contre la France étaient envisagées en réaction à la taxe française sur les Gafa, les grandes entreprises du numérique. Cette menace n’est pas le seul problème, selon LVMH, qui a critiqué aujourd’hui les « mauvais » résultats de Tiffany au premier semestre.