• RafaleLa Grèce a annoncé samedi dernier son intention d’acquérir 18 avions de combat de type Rafale, dont 12 d’occasion. Elle devient ainsi le premier pays européen à acheter cet appareil construit par le groupe français Dassault Aviation. Cette annonce intervient alors que la Grèce s’oppose à la Turquie depuis plusieurs semaines en raison des recherches d’hydrocarbures lancées par cette dernière en mer Méditerranée, dans une zone maritime que la Grèce considère comme appartenant à ses eaux territoriales.

  • Union européenneLa présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a prononcé mercredi devant le Parlement européen son premier discours sur l’état de l’Union depuis son élection à la tête de l’organe exécutif de l’UE l’an dernier. Elle a notamment annoncé que la Commission européenne proposait de faire passer l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’UE de 40 % à 55 % d’ici 2030 par rapport à 1990 et a appelé tous les États membres de l’UE à « intensifier leurs efforts » face à l’arrivée de migrants.

    Lire notre article sur le discours sur l’état de l’Union.
  • JaponLe porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, 71 ans, a été élu mercredi Premier ministre du Japon par le Parlement. Il avait remporté lundi l’élection interne du Parti libéral-démocrate pour devenir son nouveau président. Yoshihide Suga remplace à ces deux postes Shinzo Abe, qui a démissionné fin août pour raison de santé après avoir dirigé pendant près de huit ans le gouvernement nippon. Yoshihide Suga s’est engagé à poursuivre les politiques menées par le gouvernement Abe.

  • Emploi394 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) ont été présentés entre le 1er mars et le 13 septembre, contre 249 sur la même période l’an dernier, selon un bilan publié jeudi par le service statistique du ministère du Travail. Ces PSE représentent près de 57 000 ruptures de contrats de travail, un chiffre trois plus élevé que l’an dernier sur la même période. Hors PSE, près de 3 200 licenciements collectifs pour motif économique ont également été initiés depuis mars.

  • Covid-19La Haute Autorité de santé, une autorité publique indépendante, s’est déclarée hier favorable à l’utilisation de tests virologiques sur prélèvement salivaire pour les personnes présentant des symptômes du Covid-19. Elle souligne le caractère indolore de ce procédé, qui est néanmoins moins fiable que le test par prélèvement nasopharyngé. Santé publique France, un organisme public dépendant du ministère de la Santé, a rapporté jeudi que l’ensemble des indicateurs de suivi de l’épidémie étaient en augmentation, dont les admissions en réanimation et les décès.

    Lire notre article sur les tests en France.